ACTUALITÉS

Côte d’Ivoire : Un an de GPS, les militants maintiennent toujours leurs ambitions de briguer la magistrature suprême du 31 octobre avec Guillaume Soro

Après avoir été forcé de rendre sa démission à la présidence de l’Assemblée nationale ivoirienne, le 8 février 2019, Guillaume Kigbafori Soro avait cinq mois plus tard créé le 26 juillet 2019, le Mouvement politique Génération et peuples solidaires (GPS).

L’an un de cette formation politique dont le Président est en exil et certains de ses proches collaborateurs croupissent depuis le 23 décembre 2019 dans les prisons ivoiriennes a été célébré ce jour à Abidjan. Cette cérémonie a été présidée par Anne-Marie Bonifon, Coordonnatrice nationale du GPS accompagnée de la porte-parole, Koné Nimata épouse Zié et du porte-parole de la CMA-GKS.

Lors de cette rencontre qui a été marquée les témoignages des épouses de certains proches de Guillaume Soro détenus en Prison. De l’épouse de Simon Soro à celle de Koné Thefour en passant par l’épouse de Souleymane Karidioula, toutes ont imploré le chef de l’Etat afin qu’il libère leur époux et elles ont réitéré leur reconnaissance au Président du GPS qui les soutien depuis l’incarcération de leurs hommes.

Il faut noter l’absence des prisonniers a ce premier anniversaire du GPS a dépeint sur la cérémonie qui en principe devrait être festive. Ce sont des militants présents, un peu timides qui ont pris part à ce premier anniversaire de leur mouvement politique qui compte à ce jour 400 mille adhérents.

Une conférence autour du thème « Ensemble pour la Côte d’Ivoire » a été prononcée par le Professeur, Samba Diakité de l’Université de Bouaké, Président de l’Union des enseignants GPS.

« Ô Fama, le temps est venu pour que tu partes. Avant de partir fait le dernier geste. Libère ceux qui t’on soutenu hier, » a ajouté, le conférencier.

Il a annoncé que le leader du GPS, Guillaume Soro est avec le peuple et saura rassembler tout ce qui est éparse. Samba Diakité assure que le GPS est un espoir qui réconcilie les générations.

«Le GPS est unificateur, pacificateur, rassembleur, etc. » a insisté, le Professeur Diakité.

Par Wassimagnon

articles de la même catégorie

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *